Auteur : Libre Emploi

Un conseiller en emploi? Qu’est-ce que ça fait?

Par Marie-Michèle Dionne, le 1er février 2018

Maman, c’est quoi ton métier? Cette petite question anodine lancée dernièrement par ma fille m’a amenée à lui expliquer ce que je fais dans la vie. J’ai alors pris conscience que le métier de conseillère en emploi n’est pas très connu par la population en général. C’est quoi ça? Qu’est-ce que ça fait dans la vie? Et surtout : qu’est-ce que cette personne peut apporter à vos démarches de recherche d’emploi? Voici toutes les réponses à ces questions très pertinentes!

C’est quoi ça, un conseiller en emploi?

Commençons par la base : un conseiller en emploi est un professionnel de l’employabilité. Bon… on n’est pas plus avancés…

C’est quoi ça, l’employabilité?

L’Office québécois de la langue française définit l’employabilité comme la probabilité de trouver un emploi pour une personne qui cherche du travail.

Bref, l’employabilité, c’est le fait d’être assez attirant pour un employeur pour qu’il ait envie de vous embaucher afin que vous puissiez développer votre plein potentiel professionnel. Et le conseiller en emploi peut vous aider à faire ça!

Retour à la question 1 : c’est quoi ça, un conseiller en emploi?

Reprenons… Le conseiller en emploi est un professionnel de l’employabilité qui est en mesure de vous aider dans l’ensemble de vos démarches de recherche d’emploi.

Comment en vient-on à exercer ce métier?

Comme il n’existe pas de diplôme de conseiller en emploi, la majorité de ces professionnels ont étudié, tout comme moi, à l’université, en sciences de l’orientation. Parce qu’en fait, l’employabilité est une des branches de l’orientation. Cependant, d’autres domaines d’études peuvent aussi mener à ce merveilleux métier : relations industrielles, psychologie, travail social, etc. On aura beau avoir tous les diplômes du monde, la meilleure école pour développer ses compétences de conseiller en emploi reste l’observation et l’expérimentation. Personnellement, j’ai appris mon métier lors de mon stage de maitrise dans un organisme en employabilité. Ce qui est merveilleux, c’est que même après plus de 12 ans, j’apprends encore tous les jours!

Qu’est-ce qu’un conseiller en emploi peut apporter à ma recherche d’emploi?

Non, le conseiller en emploi ne va pas vous trouver votre prochain emploi, c’est vous qui allez le trouver. Par contre, il va vous guider, vous accompagner et vous conseiller pour que vos démarches soient plus efficaces et se passent le mieux possible.

  • Au départ, le conseiller en emploi va généralement commencer par bâtir ou vérifier vos outils de travail : CV, lettres et cartes de présentation. En effet, ça ne sert à rien d’envoyer des dizaines de candidatures si votre CV est mal adapté à votre objectif d’emploi ou s’il est rempli de fautes!
  • Ce travail sur le CV et la lettre de présentation peut également vous amener à faire un bilan de carrière : vous allez prendre conscience de tout ce que vous avez fait jusqu’à maintenant et cibler vos forces et vos acquis pour atteindre vos nouveaux objectifs professionnels. Cette étape est essentielle pour savoir quoi mettre en lumière devant les employeurs potentiels.
  • Le conseiller en emploi peut aussi vous aider à peaufiner vos techniques de recherche d’emploi, identifier des pistes d’emplois potentiels, vous expliquer le marché du travail actuel, ainsi que les meilleures stratégies pour vous démarquer auprès des employeurs.
  • Il peut vous aider à vous préparer à performer en entrevue d’embauche en travaillant votre confiance en vous, en développant avec vous des orientations de réponses pertinentes et qui se démarquent de celles des autres candidats.
  • Il peut vous écouter dans les moments plus difficiles et vous aider, par différents moyens, à retrouver votre motivation.

En résumé, le conseiller en emploi est là pour vous accompagner vers l’emploi qui vous conviendra et que vous aurez envie de garder longtemps. Notre plus grande satisfaction? Évidemment, vous voir décrocher votre emploi rêvé est la consécration, mais les étapes intermédiaires sont tout aussi importantes. Vous voir confiant de présenter votre candidature à un employeur, heureux d’avoir décroché une entrevue ou excité de découvrir de nouvelles pistes d’emploi auxquelles vous n’aviez pas pensé, chaque étape est une réussite en soi. N’hésitez pas à venir nous consulter, on est là pour vous!

Pssst! Est-ce que ça parait que j’aime mon métier?


Pour recevoir d’autres conseils liés à la recherche d’emploi, abonnez-vous à l’infolettre mensuelle de Libre Emploi.

Le réseautage et le temps des fêtes font-ils bon ménage?

Par Anne-Marie Vézina, le 20 décembre 2017

Noël approche à grand pas et vous êtes persuadé que ce sera un moment plutôt « mort » dans votre recherche d’emploi… Pourtant, vous pouvez utiliser cette période de festivités à votre avantage et en profiter pour réseauter avec votre famille et vos proches!

Le temps des fêtes est souvent synonyme de réunions familiales, de retrouvailles et de fêtes avec les amis. Alors pourquoi ne pas utiliser les contacts privilégiés avec ceux que vous côtoierez pour faire avancer votre recherche d’emploi?

Afin de bien vous préparer à réseauter, voici quelques astuces.

  1. Ayez une idée claire de votre objectif professionnel afin de mieux vous exprimer quant à la façon dont votre contact peut vous aider. Également, demandez-vous pourquoi et comment une personne peut vous aider à atteindre cet objectif. De cette façon, vous saurez à qui vous adresser pour avoir plus de chances de vous approcher de votre but.
  2. Préparez-vous une liste de questions potentielles à demander à vos proches si le sujet de votre recherche d’emploi vient sur la table des discussions.
    Par exemple :
    – Connais-tu des entreprises qui ont besoin de quelqu’un avec mon expérience?
    – As-tu un nom à me donner afin que je fasse parvenir ma candidature?
    – Puis-je te rappeler dans quelques semaines pour voir si tu as pensé à autre chose?
  3. Prévoyez quelques cartes professionnelles à distribuer aux moments opportuns. Faciles à transporter, elles contiennent tous les renseignements nécessaires pour vous contacter. Libre Emploi peut vous aider à en créer     une à votre image!

N’oubliez pas que les personnes qui vous aideront cette année seront peut-être celles que vous pourrez aider à votre tour aux Fêtes l’an prochain!

p. s. Si un contact vous aide, un bref mot de remerciement et un résumé de l’avancement de vos démarches feront assurément plaisir.

Toute l’équipe de Libre Emploi vous souhaite un heureux temps des Fêtes rempli d’occasions de réseauter ainsi qu’une très belle année 2018 !


Pour recevoir d’autres conseils liés à la recherche d’emploi, abonnez-vous à l’infolettre mensuelle de Libre Emploi.

La recherche d’emploi et le sport de compétition : plus semblables que vous ne le croyez! (partie 2 de 2)

Lire la 1re partie de l’article : La recherche d’emploi et le sport de compétition : plus semblables que vous ne le croyez! (Partie 1 de 2)

Par Anne-Marie Vézina, le 1er décembre 2017

Voici un deuxième segment comparant votre recherche d’emploi avec la compétition sportive. Après sa lecture, vous allez presque vous sentir comme les athlètes de haute performance tellement vous vivez des similitudes!

J’aimerais maintenant aborder avec vous des aspects mentaux, tels que la visualisation positive. Qu’est-ce que c’est cette chose, me dites-vous? Il s’agit du fait de s’imaginer exécuter quelque chose, de préférence en se voyant le réussir.

Dans le sport, la visualisation sert à l’athlète à titre de pratique mentale. Si la réussite d’un mouvement compliqué ou nouveau est compromise, stressante, ou encore qu’elle dépasse les capacités physiques actuelles de l’athlète, il est suggéré de se visualiser l’exécuter avant de tenter de le faire pour vrai. Cela aurait pour effet d’améliorer grandement les chances de réussite. En effet, dans le sport, la force du mental équivaut à environ 70-80% de la réussite. Le 20-30% restant appartient à la préparation physique.

Selon mon expérience personnelle, cette équation est aussi applicable à la recherche d’emploi. Votre force mentale est plus importante que vous ne le pensez. Dites-vous que le fait de vous imaginer réussir et vous renforcer positivement vaut pour beaucoup dans le résultat final. L’imagerie mentale sert également à développer ou augmenter la confiance en soi, l’estime personnelle et peut aussi diminuer grandement votre niveau de stress face à la tâche à accomplir. Par exemple, vous pourriez vous visualiser en train de rencontrer la personne responsable des ressources humaines, lui donnant une bonne poignée de main, souriant, confiant, et surtout bien préparé à répondre à ses questions. De cette façon, vous aurez envie de reproduire cette image lors de votre entretien d’embauche et cela vous propulsera vers le succès!

Si vous êtes toujours sceptique quant aux nombreuses ressemblances entre vous, chercheur d’emploi et le sportif, cette dernière section devrait réussir à vous convaincre!

Pour conclure, je vous parle donc des quelques qualités qui feront la différence, autant dans la pratique du sport de haut niveau que dans votre recherche d’emploi. Je parle ici de positivisme, de courage et de détermination. En fait, je pourrais en nommer plusieurs, mais je me contenterai ici de ces trois principales pour que vous voyez l’idée générale qui vous fera comprendre les comparaisons que je fais dans ces articles.

Tel que discuté lors du segment 1 de cette série de deux articles, les compétitions que vivent les athlètes comparent des personnes de calibre semblable lors d’évènements où ils veulent tous gagner. Votre compétition à vous, c’est de vous démarquer des autres candidats afin d’obtenir l’emploi de vos rêves. Un bon moyen de vous distinguer est en vous préparant adéquatement. Toutefois, vous pourrez constater que cela ne suffit pas toujours. Considérant les proportions de pratique versus de force mentale exposées plus haut, vous comprenez que l’attitude est primordiale.

En effet, vous aurez à vivre certains échecs et devrez vous en servir pour apprendre, vous relever et éventuellement réussir. Garder une attitude positive dans ces situations peut paraitre difficile voire impossible, mais dites-vous qu’il y a du positif dans toutes les situations si vous prenez la peine de vous y attarder. Les erreurs et les échecs sont malheureusement les meilleurs moyens d’apprendre. Même si cela peut être difficile pour l’orgueil et l’estime personnelle! Voyez vos difficultés et vos échecs comme des moyens d’apprendre et devenir meilleur afin de conserver votre attitude de champion.

La façon dont vous allez réagir et gérer ces obstacles aura un impact sur l’atteinte de votre résultat. En restant positif, en faisant preuve de courage et en retroussant vos manches après un échec, vous apprendrez encore plus de vos expériences et vous saurez comment faire autrement la prochaine fois. Ne vous laissez pas abattre, ne vous dénigrez pas, cela ne sert à rien. Qu’est-ce qu’un sportif fait après un échec en compétition ? Il arrête son sport pour de bon puisqu’il n’a pas réussi? NON! Il regarde sur son calendrier le moment de sa prochaine compétition, analyse sa performance précédente, se fait un plan d’action et se remet presqu’immédiatement au travail afin d’atteindre son objectif la prochaine fois. Vous pouvez faire pareil… Soyez fort, soyez déterminé à réussir, cela fera la différence! La mise (ou remise) en action démontre votre courage et vous fera sentir beaucoup plus en contrôle que si vous attendez que la réussite vous tombe sur la tête.

J’espère vous avoir fait réaliser l’existence des multiples ressemblances entre votre situation et celle des sportifs, mais j’espère surtout vous avoir donné assez d’arguments et de courage pour passer à l’action et dépasser vos limites personnelles. Je vous souhaite une belle réussite, mais je vous souhaite aussi quelques difficultés pour devenir plus fort et vous sentir plus en contrôle si cette situation devait se reproduire dans le futur.

Je vous laisse sur cette citation que j’adore…


Pour recevoir d’autres conseils liés à la recherche d’emploi, abonnez-vous à l’infolettre mensuelle de Libre Emploi.

La recherche d’emploi et le sport de compétition : plus semblables que vous ne le croyez! (partie 1 de 2)

Par Anne-Marie Vézina, le 24 novembre 2017

Je vois déjà la surprise sur votre visage… Comment est-ce possible de comparer la recherche d’emploi au sport de compétition? Pour vous mettre un peu en contexte et vous permettre de mieux comprendre la raison de cet article, je me présente. Je suis une ancienne nageuse synchronisée de niveau professionnel, retraitée du sport de haut niveau et maintenant conseillère en emploi. J’ai participé à plusieurs compétitions de niveau provincial, national et international. Plus de 15 ans de ma vie à me consacrer à ce sport, cette passion. 

Ayant vu les deux côtés de la médaille (côté sport et côté recherche d’emploi), je me permets de vous faire part de mes observations et comparaisons entre les deux situations. Croyez-en mon expérience personnelle, ces deux mondes sont beaucoup plus liés que vous ne pouvez l’imaginer!

Ressemblance # 1 : la discipline

C’est un aspect primordial autant en recherche d’emploi qu’en préparatif de compétition. Lors de votre recherche, cela se traduit par une routine quotidienne et une constance dans vos démarches. Faites-vous des plans de travail, fixez-vous des échéanciers et surtout, respectez-les! Imposez-vous également des délais pour chaque étape de votre recherche. Même dans les journées plus difficiles, continuez sans lâcher. Vous verrez que ce sont ces moments qui sont « payants » et qui mènent à des résultats. Au même titre que le sportif qui est tanné, fatigué et « à bout », mais qui fait son entrainement quand même en vue de sa compétition, parce qu’il sait que c’est de cette façon qu’il s’approchera de son objectif. Dites-vous bien que si votre compétiteur est dans le même état mais qu’il abandonne au moindre petit problème, vous risquez de prendre de l’avance sur lui, gagner la compétition et décrocher l’emploi de vos rêves, qui sait! La course à l’emploi est une compétition en soi, parce que vous devez vous démarquer des autres candidats qui postulent sur les mêmes postes que vous. Si vous êtes discipliné plus que ces autres candidats, vous vous placez dans une situation qui vous avantage.

Ressemblance # 2 : l’effet de groupe

Entourez-vous des bonnes personnes, celles qui vous encouragent et vous comprennent. Le fait de recevoir de l’encouragement et de la motivation va créer une dynamique différente lors de votre recherche d’emploi. Allez à des conférences, des ateliers et des regroupements de personnes qui vivent la même situation que vous, afin de voir que vous n’êtes pas seul dans votre situation. Les ateliers de Libre Emploi peuvent grandement vous aider en ce sens, en plus de vous donner une foule de trucs afin de faire avancer votre recherche d’emploi! Les sportifs aiment s’entrainer en équipe afin de s’encourager et se pousser les uns les autres vers le dépassement de soi et l’excellence. Vous verrez à quel point il est plus agréable de travailler en groupe avec des gens comme vous, plutôt que seul à broyer du noir. Brisez l’isolement que vous pouvez vivre lors de votre période de recherche d’emploi. Dites-vous bien que si vous rendez votre situation de recherche plus dynamique et intéressante, il vous sera plus facile d’y consacrer du temps!

Ressemblance # 3 : l’importance de la pratique

Tout comme les sportifs, la pratique est un élément-clé. Vous croyez que cela n’existe pas dans la recherche d’emploi? Détrompez-vous! Sachez qu’au même titre que l’athlète qui répète des centaines de fois (pour ne pas dire des milliers, sans blague) le même mouvement afin d’atteindre son plein potentiel, il en est de même pour vous en recherche d’emploi et ce, à plusieurs niveaux. Vous pouvez effectivement vous entrainer pour différentes étapes de la recherche d’emploi. À titre d’exemple, vous pouvez vous pratiquer à faire des appels aux employeurs ou à répondre à certaines questions souvent posées lors d’entrevue de sélection ; essayez-vous seul pour commencer, devant un miroir, essayez ensuite avec un conjoint, un ami ou un membre de la famille. Vous pouvez aussi demander à une personne experte en la matière, comme une conseillère en emploi, pour vous coacher! Recueillez leurs commentaires positifs et négatifs, afin de faire le point sur ce qui fonctionne et pour travailler ce que vous maitrisez moins bien. De cette façon, la pratique vous rendra meilleur pour les moments où ça compte vraiment, tels que lors d’une entrevue de sélection. Si on regarde cet aspect du côté sportif, la pratique permet de mieux maitriser un élément. Les commentaires des entraineurs et coéquipiers servent à comprendre ce qui va bien ou mal et de s’ajuster par la suite. Recommencez, recommencez et recommencez encore. La pratique ne nuit à personne. Vous verrez aussi que plus vous pratiquez, plus vous devenez à l’aise et en prime, le stress se contrôle mieux!

La suite de cet article : par ici !


Pour recevoir d’autres conseils liés à la recherche d’emploi, abonnez-vous à l’infolettre mensuelle de Libre Emploi.

Conseils pour apprendre de son expérience à la suite d’une perte d’emploi ou d’une fin de contrat

Par Anne-Marie Vézina, le 26 octobre 2017

Il peut être difficile d’accepter la fin d’un emploi, mais sachez que vous pouvez en tirer profit afin de mieux repartir dans une nouvelle aventure professionnelle. Voici quelques trucs que nous vous proposons cette semaine.

Prenez un petit moment pour faire le point sur votre emploi qui s’est terminé. Peu importe si cela s’est conclu de façon volontaire ou non, il est important, afin de bien avancer vers votre nouvel objectif, de prendre quelques instants pour faire un bilan et analyser l’expérience que vous avez vécue.

Premièrement, il est essentiel de faire ressortir les points positifs et les compétences que vous avez acquises en emploi. Les aspects que vous allez retirer de cet exercice vous serviront entre autres à bien boucler votre expérience professionnelle, en plus de vous aider pour la mise à jour de votre CV et pour la réussite d’une éventuelle entrevue. En effet, en réfléchissant d’avance aux aptitudes acquises et aux tâches effectuées, il sera plus facile de rédiger sur votre expérience et d’en parler positivement.

Ensuite, prenez le temps de réfléchir aux éléments que vous aimiez moins dans votre emploi. Cette étape vous permettra d’identifier ce qui devrait se retrouver dans votre prochain poste. Par exemple, si vous aviez le sentiment de ne pas avoir assez de défis, vous saurez chercher de nouvelles opportunités qui pourraient vous offrir cet aspect. Il en est de même pour certaines tâches qui vous plaisaient moins. Si vous devenez angoissé juste à l’idée de devoir refaire ces fonctions, vous pourrez, encore une fois, diriger votre recherche vers des tâches qui vous intéressent plus.

Votre bilan vous servira donc de mise au point sur votre situation et vous permettra de concentrer vos efforts sur des recherches qui se rapprochent le plus possible à ce qui vous conviendra comme future expérience professionnelle.

Finalement, n’oubliez surtout pas que les fins signifient également des nouveaux débuts! Profitez de ce moment pour faire le point et vous préparer un bon plan d’action pour la suite des choses. En voyant concrètement ce que vous avez acquis et ce que vous cherchez dans un futur poste, vous serez en meilleure position pour commencer des recherches ciblées et significatives.

Suggestions de lecture pour approfondir vos connaissances sur le bilan de carrière :

L’ABC du bilan de carrière

Bilan de carrière : comment faire?


Pour recevoir d’autres conseils liés à la recherche d’emploi, abonnez-vous à l’infolettre mensuelle de Libre Emploi.

CV entrepreneurial : pour qui ? Pourquoi ? Comment ?

Par Marie-Michèle Dionne, le 12 octobre 2017

Le CV est l’outil par excellence rattaché à la recherche d’emploi. Une personne qui se part en affaires se dit alors qu’elle n’en aura pas besoin, car elle sera son propre patron et n’aura donc pas à passer de processus de sélection. Cependant, elle aura assurément besoin d’un CV quand même… mais avec un contenu légèrement différent de celui d’un chercheur d’emploi : un CV entrepreneurial.

(suite…)

Décrocher l’emploi rêvé, les 5 étapes

Par Isabelle Genest, le 27 septembre 2017

Pour faire les choses en bonne et due forme, postuler pour une offre d’emploi c’est bien plus que soumettre son curriculum vitae.  Nous vous proposons donc de vous familiariser avec un processus plus élaboré afin d’augmenter vos chances d’obtenir l’emploi rêvé.

(suite…)

10 astuces pour une recherche d’emploi positive

Par Marie-Chantal Germain, le 13 septembre 2017

La recherche d’emploi est une activité exigeante qui peut gruger de l’énergie, mais qui peut aussi être très révélatrice de l’image que l’on projette.

À titre d’exemple, je vous propose un exercice : mettez-vous devant votre miroir en imaginant que celui-ci est un employeur, tenez-vous le dos courbé et dites haut et fort « Je suis compétent ». Quel type d’énergie ressentez-vous? Refaites-le en prenant une posture solide, le dos bien droit et dites à nouveau « Je suis compétent ». Vous sentez-vous plus convaincant? (suite…)

J’ai été renvoyé… (partie 2)

Lire la première partie de l’article : J’ai été renvoyé… (partie 1)

Par Isabelle Genest, le 23 août 2017

Voici une liste de suggestions d’actions à entreprendre pour rechercher un emploi après avoir subi un congédiement :

4. Adapter son CV

Est-il nécessaire de mentionner cette expérience sur votre CV ? La réponse à cette question est extrêmement variable et dépend de plusieurs facteurs.

La durée de l’emploi, les responsabilités qui vous étaient confiées, la réputation de l’entreprise, les références et vos sentiments sont certains des éléments à évaluer. Afin d’avoir une idée plus juste, nous vous invitons à communiquer avec Libre Emploi (418 648-0044).

5. Se préparer à répondre à « Pourquoi avez-vous quitté votre dernier emploi ? »

(suite…)

J’ai été renvoyé… (partie 1)

Par Isabelle Genest, le 16 août 2017

La vie professionnelle n’est assurément pas un long fleuve tranquille. Rares sont les gens qui peuvent se vanter d’avoir un parcours « parfait », certaines fins d’emploi sont plus épineuses que d’autres et peuvent être déstabilisantes. Les questionnements à l’égard de la recherche sont souvent décuplés lorsque la fin d’emploi rime avec renvoi.

Comment vais-je faire pour retrouver un emploi ?

Comment expliquer la situation lors de mon entrevue ? 

Qui vais-je mettre en référence ?

Bien qu’angoissantes, ces questions sont pertinentes, voire même nécessaires. Il est important d’y songer puisque dans une telle situation, la préparation peut clairement faire la différence.

Voici donc une liste de suggestions d’actions à entreprendre : (suite…)