La réussite d’une entrevue : une question d’attitude?

Par Marie-Michèle Dionne, le 8 juin 2015

Lorsqu’on est en recherche d’emploi, les conseils fusent de toutes parts sur la « bonne » façon de faire un CV, une lettre de présentation, de répondre aux questions d’entrevue, etc. D’ailleurs, une partie importante de mon travail de conseillère en emploi consiste à guider les gens afin de produire des outils efficaces qui leur rendront service en présentant clairement tout leur potentiel aux employeurs.

attitude entrevue

Cependant, j’ai souvent remarqué que malgré le fait qu’ils avaient une candidature de qualité qui leur permettait de se rendre souvent en entrevue et qu’ils savaient théoriquement comment se comporter en entrevue pour « se vendre » auprès des employeurs, certains clients éprouvaient beaucoup de difficulté à se trouver un emploi. Pourquoi? Malheureusement, je n’ai pas de réponse absolue à vous fournir aujourd’hui, seulement quelques pistes de réflexion…

Les raisons qui peuvent amener un employeur à rejeter une candidature après une entrevue sont multiples. Dans un cas, un candidat avait peut-être davantage d’expérience reliée au poste. Dans un autre, il détenait exactement les diplômes recherchés. Et si ça pouvait aussi être une question d’attitude en entrevue?

Une rencontre de séduction professionnelle

Pour imager ce qu’est une entrevue d’embauche, j’aurais envie de la comparer à un rendez-vous avec un amoureux potentiel. Comment se prépare-t-on avant de se rendre à une telle rencontre? On essaie de se renseigner sur la personne afin d’être en mesure de lui parler de sujets qui l’intéressent. On se prépare aussi à parler de soi, de ce qu’on aime, de ce qu’on fait dans la vie, etc. Avant de partir, on choisit minutieusement nos vêtements afin de faire bonne impression tout en restant soi-même. Une fois arrivé devant la personne, on essaie de bien paraître, de sourire, bref, on montre notre plus beau côté. L’idée n’est pas de mentir : on reste soi-même, mais en positif. En même temps, on évalue si le « candidat » nous plaît et si on a envie de le revoir.

Tout ceci peut facilement se transposer en entrevue d’embauche.

Avant l’entrevue

  • On se renseigne sur l’entreprise et le poste afin d’être en mesure de parler d’éléments pertinents qui vont intéresser l’employeur.
  • On se prépare également à parler de nous, de notre expérience, de nos compétences, de notre formation, de nos réalisations, etc.
  • On choisit nos vêtements en fonction du poste que l’on vise.

Pendant l’entrevue

Une fois dans le feu de l’action, l’important est de faire preuve d’une attitude positive.

  • Souriez!
  • Regardez les gens dans les yeux.
  • Montrez-vous intéressé à ce que l’employeur vous dit.
  • Démontrez-lui que vous êtes content d’être là, que ça vous fait plaisir de le rencontrer afin de discuter des possibilités d’avenir professionnel.

Saviez-vous que, selon plusieurs études de synergologie (la science qui étudie le non-verbal) l’expression du visage et le langage du corps comptent pour 55 % du message que l’on transmet, le ton de la voix, pour 38 % et les mots prononcés, pour 7 % seulement? Votre langage non-verbal est donc primordial pendant une entrevue et en dit beaucoup plus long sur vous que les mots que vous prononcez.

Mettez-vous dans la peau de l’employeur : vous rencontrez plusieurs candidats compétents les uns après les autres. Qu’est-ce qui va vous permettre de faire un choix au bout du compte? L’attitude. La personnalité. L’impression que chaque personne vous a laissée. À compétences égales, vous choisiriez probablement le candidat qui vous a plu davantage, avec qui vous avez davantage « cliqué », celui qui, selon vous, s’intégrera le mieux dans votre équipe déjà en place. C’est aussi ce que font la plupart des employeurs.

 À retenir 

Même si vos démarches sont plus longues que vous ne l’espériez, même si vous êtes ressorti frustré de votre dernière entrevue, mettez vos soucis de côté et prenez chaque entrevue indépendamment des autres. Dites-vous : « Celle-là, c’est la bonne! » Montrez que vous détenez les compétences requises pour le poste et faites preuve de bonne humeur et de dynamisme. L’employeur n’est pas obligé de vous embaucher, mais donnez-lui envie de le faire!

 


Pour recevoir d’autres conseils liés à la recherche d’emploi, abonnez-vous à notre infolettre mensuelle.