Les agences de placement : confidences de recruteurs (2/2)

Lire la première partie de l’article : Les agences de placement : confidences de recruteurs (1/2)

Par Marie-Michèle Dionne, le 4 mai 2015

 3. La question de la rémunération…

 Je crois qu’il s’agit de la phrase que j’entends le plus souvent lorsqu’il est question des agences de placement : « Elles prennent un pourcentage de notre salaire pour se payer… » Sachez que dans tous les cas, c’est faux!

La plupart des agences recrutent pour des postes permanents et temporaires. Vous êtes sélectionné pour un poste permanent? Vous serez rémunéré directement par l’entreprise qui paiera elle-même un montant à l’agence pour ses honoraires. Si vous êtes choisi pour des remplacements, vous serez plutôt inscrit sur le système de paie de l’agence qui vous remettra 100 % de votre salaire. L’agence se paiera plutôt en chargeant des frais à l’entreprise sous forme de pourcentage de votre salaire. Elle a donc avantage à vous négocier le meilleur salaire possible!salaire

 4. Ce qui caractérise les agences de placement sérieuses

  • Aucun frais n’est exigé de votre part pour ouvrir votre dossier ou pour recevoir une assignation de mandat (le contraire serait même illégal!);
  • Le recruteur connait bien votre domaine d’emploi;
  • Les mandats qu’on vous propose cadrent bien avec vos compétences et vos intérêts;
  • On ne vous oblige pas à accepter un mandat et un refus n’aura pas d’incidence sur un prochain mandat.

 5. Comment vous faire remarquer d’un « chasseur de tête »?

Le réseautage est la clé du succès. D’abord, assurez-vous d’être visible sur LinkedIn : faites-vous un profil ouvert au plus de personnes possibles et assurez-vous que vos coordonnées soient accessibles. Ensuite, faites régulièrement évoluer votre profil LinkedIn : ajoutez vos nouvelles compétences, gardez à jour les projets auxquels vous participez, etc. Soyez également actif dans les différents groupes reliés à votre domaine professionnel. Les recruteurs remarquent davantage les personnes qui échangent et commentent les discussions. Vous pouvez également demander aux recruteurs d’entrer en relation avec eux.

Enfin, réseautez également en-dehors d’Internet! Par exemple, participez à des activités de réseautage ou devenez membre d’un conseil d’administration. Plus vous êtes visible des recruteurs, plus vous avez des chances qu’ils vous remarquent et se rappellent de vous!

Voilà des renseignements et des conseils qui, je l’espère, vous ont permis de démystifier les agences de placement. Pour terminer, j’ai envie de vous donner un dernier conseil : s’il vous reste des craintes à faire affaire avec les agences de placement, posez-leur des questions. Exposez-leur vos réticences afin d’avoir l’information juste au lieu de vous fier aux commentaires qui circulent. Bonnes démarches!

 

Merci à monsieur Pierre-Luc Pérusse de Drake International, à madame Éliane Trudel de Groupe Perspective et à madame Marie-Pier Bédard de Randstad Canada pour avoir bien voulu répondre à mes questions!


Pour recevoir d’autres conseils liés à la recherche d’emploi, abonnez-vous à notre infolettre mensuelle.