Les agences de placement : confidences de recruteurs (1/2)

Par Marie-Michèle Dionne, le 4 mai 2015

Ah! Les fameuses agences de placement! À côtoyer quotidiennement des chercheurs d’emploi depuis près de 10 ans, j’ai entendu des préjugés parfois favorables, mais plus souvent défavorables à leur sujet. Mais qu’en est-il réellement? Comment les recruteurs traitent-ils les candidatures? Comment faire la distinction entre les agences sérieuses et celles qui ont une éthique plutôt douteuse? Afin de vous donner l’heure juste, j’ai interrogé des recruteurs de quelques agences de la région de Québec et je profite de ce billet, en deux parties, pour vous partager leurs confidences.

confidences

 1. Les CV

Oui, il est vrai qu’ils reçoivent un nombre impressionnant de CV. Il est également vrai qu’ils prennent environ une dizaine de secondes pour se faire une idée de la valeur d’une candidature pour un poste visé.

 Mais que regardent-ils pendant ces 10 secondes?

  • La structure : est-il facile et agréable à lire? L’information pertinente saute-t-elle aux yeux? Votre CV donne-t-il une image professionnelle de vous?
  • Les titres des postes que vous avez occupés ainsi que les années: êtes-vous en emploi actuellement?
  • Votre formation

Chaque recruteur est différent et a ses propres préférences. En général, le CV par compétences n’est pas très en vogue, sauf peut-être pour des postes avec de hauts niveaux de responsabilités. Dans ce cas, les recruteurs apprécient le fait de voir rapidement vos compétences et vos réalisations. À l’opposé, pour des postes avec des responsabilités moins grandes, les recruteurs préfèrent généralement le CV chronologique qui décrit les tâches de chacun de vos emplois pertinents.

 2. Les candidatures spontanées

Vous vous demandez comment est traitée votre candidature lorsque vous faites une offre spontanée dans une agence? Cela varie énormément d’une agence à l’autre. Dans certains cas, votre CV sera acheminé au recruteur qui s’occupe de pourvoir les postes dans votre domaine.

astuce

Lorsqu’il aura un poste réel à combler pour une entreprise, le recruteur recherchera la perle rare dans sa banque de candidats, en plus de fouiller dans la pile de CV qu’il aura reçus directement en lien avec le poste.

Dans d’autres agences, les recruteurs rencontrent certains candidats particulièrement intéressants qui présentent des offres spontanées afin d’évaluer leurs besoins, leurs intérêts et leurs compétences et de voir s’ils ont un poste qui pourrait répondre aux attentes de la personne.

Bref, le meilleur conseil que je peux vous donner est de vous renseigner auprès des agences qui vous intéressent pour connaitre leur mode de fonctionnement.

 Vous voulez lire la suite de cet article? C’est ici!

Merci à monsieur Pierre-Luc Pérusse de Drake International, à madame Éliane Trudel de Groupe Perspective et à madame Marie-Pier Bédard de Randstad Canada pour avoir bien voulu répondre à mes questions!

 


Pour recevoir d’autres conseils liés à la recherche d’emploi, abonnez-vous à notre infolettre mensuelle.