Ma transition de carrière, je veux la réussir!

Par Caroline Greffard, le 20 avril 2015

Chaque jour, mon travail de conseillère en emploi m’amène à rencontrer des personnes en transition de carrière. Que ce soit à la suite d’un licenciement, d’un congédiement, d’un départ volontaire ou autre, la raison du changement n’importe pas autant que la manière de gérer celui-ci. Surtout, ne sautez pas les étapes! Une transition réussie s’effectue pas à pas. Voici quelques grandes lignes pour vous guider dans votre parcours.

Transition carrière

  1. Gérez vos émotions

Cette étape, que je vois malheureusement trop souvent escamotée, constitue la base d’une transition saine. Comme dans tout processus de changement, un deuil est vécu par rapport à l’ancienne expérience que vous laissez derrière vous. Vous avez peut-être quitté des collègues dont vous étiez proches, des tâches qui vous stimulaient, ou au contraire vous dites adieu à des conditions d’emploi difficiles.

Toutes ces situations sont génératrices d’émotions que vous devez prendre le temps de gérer afin de pouvoir tourner la page définitivement. Croyez-moi, vous lancer hâtivement dans des envois massifs de CV ne vous aidera pas!

  1. Réfléchissez à vos nouveaux objectifs

Un moment d’introspection est nécessaire pour définir vos nouveaux objectifs de carrière. Quels sont vos intérêts, vos valeurs, vos besoins, vos compétences transférables? Avez-vous besoin d’effectuer un retour aux études ou d’actualiser certaines de vos compétences?

Prenez le temps de bien vous renseigner sur les conditions de travail et les facteurs de réalité de votre nouveau domaine de prédilection. De plus, ne négligez pas d’élaborer un budget réaliste pour vous aider à diminuer le stress associé à la période sans emploi. Vous pouvez également établir un plan B au cas où votre recherche d’emploi se prolongerait.

  1. Munissez-vous d’outils

Une fois vos objectifs clarifiés, vous serez à même de débuter votre passage à l’action. Il vous faut maintenant vous doter du meilleur outil de marketing de soi : un CV bien ciblé. C’est précisément à cette étape que j’interviens en vous aidant tout d’abord à construire un CV qui fera ressortir notamment votre expérience, votre formation, vos compétences et vos réalisations liées au domaine visé.

Une foule d’autres stratégies pourront également vous être proposées en fonction de vos besoins : lettre de présentation, simulation d’entrevue, exploration du marché caché, ateliers de groupe, tout pour être prêt à entreprendre votre recherche d’emploi avec confiance.

  1. Réseautez efficacement

À quel moment annoncer votre recherche d’emploi autour de vous? Lorsque vos objectifs sont clairs, que vos outils sont bien construits, et surtout, que vous faites preuve d’une attitude positive. Si vous ne pouvez vous empêcher de communiquer à qui veut bien l’entendre tout ressentiment négatif par rapport à votre ancien employeur, retournez à l’étape 1, autrement vous ne ferez que vous nuire.

Parlez de vos objectifs et vos atouts professionnels à votre famille, vos amis, vos anciens collègues, vos connaissances professionnelles, vos contacts sur les réseaux sociaux, etc. Ne sous-estimez pas le pouvoir du réseau de contacts, vous pourriez être surpris! On ne sait jamais qui peut être au courant d’une opportunité professionnelle intéressante.

  1. Prenez une grande respiration et plongez

Vous êtes maintenant prêt à envoyer des CV et effectuer des suivis auprès des employeurs qui vous intéressent. Et n’oubliez pas que vous pouvez consulter un intervenant en employabilité lorsque vous en ressentez le besoin. Parce qu’un conseiller en emploi, c’est là pour vous donner un coup de pouce pour vous mettre en action, mais également pour vous soutenir tout au long de vos démarches de recherche d’emploi.

Allez-y, faites-vous connaitre!

 


 

Pour recevoir d’autres conseils liés à la recherche d’emploi, abonnez-vous à notre infolettre mensuelle.